Colleys, shelties, pour le respect du chien.

BLOG ouvert
en prolongement d'un ancien forum dédié jadis au bonheur de nos colleys, shetland sheepdogs, et c° .
devenu carnet de bord, avec regards sur dIvers centres d'intérêt, sans exclusives.
Bonjour!
 
AccueilDerniers sujetsRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 L'elevage en CONSANGUINITE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suzanne



Nombre de messages : 12148
Age : 74
Localisation : Beauraing.(Belg.)
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: L'elevage en CONSANGUINITE.    Lun 27 Jan 2014 - 7:18


L'élevage en CONSANGUINITE.

J'ai des infos de plusieurs sources sur cette question,  et je désire les rassembler... Pour moi, ouvrir la porte à l'élevage de couleurs exclues, (comme le blanc prédominant) dans la mesure où elles ne sont pas nuisibles à la santé, ou  l'acceptation de colleys ou shets d'Amérique,  ne peut être que bénéfique! Ouverture à plus de diversité, c'est mon opinion en finale, sans pour  autant considérer la consanguinité (l'inverse de la diversité, en un sens) comme un démon à bannir!  Very Happy Ca peut être bon parfois.  Mais autant être bien consciente des choses.



***************************



Synthèse de  mes infos, venant de mes lectures, (articles, revues, études)  et de mes échanges avec 2 généticiens de 1° plan: Dr Carole Charlier, avec qui j'ai pu parler longuement de ça, (et du facteur blanc) au cours d'un lunch, (elle mène, entre autres, à l'Univ de Liège, des recherches sur les mutations génétiques responsables de caractères d'intérêt médical et agronomique chez les animaux domestiques, et, dans ce cadre, elle étudie les couleurs de la robe chez les chiens....  et mon neveu  Dr Philippe Cronet linkedin que je ne vois pratiquement jamais car il travaille comme un acharné, et il habite maintenant San Franscisco,-Fremont silicon valley (même s'il a un pied-à-terre en Belgique, puisqu'il est aussi ChefScientifiqueO à Liège) après avoir vécu des années en Suède, mais un rare mail est toujours possible (rare, car il  n'aime pas être dérangé au travail, et le soir, il a sa famille! il faut le respecter tout de même, -la vieille tante ne va pas aller l'embêter avec ses histoires de chiens-,  il a pris un autre rythme de vie,  mais bon....)  



***************************

23 paires de chromosomes chez les humains (22+1), 39 paires (38+1) chez le chien.
Mais le génome de tous les mammifères (nous y compris) est quand même à peu près de même importance.





- 1) Résumé des contacts personnels:


La consanguinité n'est ni à fuir, ni à utiliser en excès. Il ne faut pas en faire une religion, c'est un outil qui a son côté positif et son côté négatif. (un peu comme les vaccins ou les médicaments si on veut, même si c'est différent....)
Elle est obligatoire si on veut renforcer une caractéristique, mais c'est un appauvrissement génétique. Donc, il faut doser.

Explication.

Le génome des mammifères est comme un grand livre de 3 milliards de caractères, ( 1 caractère, c'est comme une lettre) divisé en chapitres qui seraient les 38 paires de chromosomes (chez le chien) + la paire de chromosomes sexuels. Et ce génome comporte environ 25000 gènes qui sont chacun comme une unité fonctionnelle. Mais ils ne représentent qu'un petit pourcentage du génome.
La grande majorité de ces 3 milliards de caractères semble être inutilisés, comme en réserve, pour un usage éventuel en cas de besoin. C'est la richesse du capital génétique: une capacité d'adaptation à un monde qui évolue tout le temps.

Le nombre de chromosomes ne change pas, leur longueur non plus.  (normalement...). Donc, si on fait de la consanguinité, on double certaines caractéristiques génétiques, mais en en faisant disparaitre d'autres. Ce n'est pas un ajout, c'est un remplacement. La perte qu'on provoque est un appauvrissement!
A force de consanguinité, cela amènerait à réduire la capacité potentielle d'adaptation de l'individu à un monde en perpétuel changement. (et un changement de plus en plus rapide!)  C'est le côté négatif.

Le côté positif étant, évidemment, l'orientation que l'on veut donner à l'individu, qui est renforcée.


Il faut aussi noter qu'en utilisant la consanguinité,  il n'y a pas que la caractéristique visée qui est renforcée, il y en a aussi pas mal d'autres à côté.  C'est complexe.


***************************



-2) Un article intéressant d'un généticien italien
qui a fait récemment une recherche sur la généalogie de son colley- il travaille actuellement sur l'ensemble de la population des colleys en Europe/ Il est effaré de la consanguiné qu'il trouve par calculs statistiques informatiques: j'ai traduit (en couleurs) ce qui me semble le plus intéressant, (le plus "novateur" pour moi.) TRES INTERPELLANT à mon avis!!!!!








CECI est, évidemment, TRES INTERPELLANT!!!!!!!
(on dirait que le serveur d'images serving refuse d'afficher tout, toujours, il  est capricieux....
je vais en chercher un autre quand j'aurai un peu de courage...)










***************************



-3) Je remets ici une réponse donnée par le kennel club anglais à une interrogation d'un club italien au sujet des colleys arlequins:
Ca va dans le même sens: une politique d'ouverture en vue d'une survie de la race. Traduction partielle en couleur.








***************************



-4) Les méthodes d'élevage:
. l'inbreeding
ou élevage en consanguinité étroite. Accouplement de parenté très proche. L'inbreeding est le moyen le plus rapide pour créer un cheptel homogène, quand on on un chien qui plaît particulièrement... Mais il y a des risuqes, si on ne connaît pas TOUT de son chien! et là est le problème.

Quelques exemples, tirés de  la généalogie de mon Cyrano: il provient d'un élevage très consanguin, ce qui ne l'empêche pas d'être un colley comme j'aime: sans problème de santé, avec une démarche typiquement bergère, avec la capacité de sauter, même à 10 ans, une fourrure  très facile à entretenir, avec un caractère à la fois doux et tendre avec moi et solide gardien, berger au sens plein... bref, MON colley qui m'accompagne partout.!  Bien sûr, pour Cyrano, ces exemples remontent déjà à quelques générations, mais cela montre que pour certains grands éleveurs, c'est une pratique courante. J'en connais d'autres, actuellement,  dans le monde du sheltie, mais je préfère ne pas faire de vagues...

L'élevage consanguin est souvent pratiqué et il ne faut pas le diaboliser, mais il peut aussi être évité. C'est un choix. Mais on dit que notre monde change de plus en plus vite, le climat de la planète aussi... il faut peut-être mieux préserver les capacités d'adaptation de nos chiens? Et tant pis pour le type? Après tout, est -ce si important?  





. le linebreeding:
élevage qui consiste à rechercher toujours des sujets d'une même lignée, mais avec un pourcentage plus ou moins important de sang d'une ou plusiuers autres familles.





. l'outcrossing:
ou croisement de deux familles de sangs très différents. Ex mon Milassi! C'est du vrai outcrossing! (Mais si je veux du blanc, il fallait bien,  je me suis surtout attardée aux tests de santé, le type pourrait venir plus tard si j'avais le temps... L'élevage est toujours un choix.)



Dernière édition par Suzanne le Mar 1 Mar 2016 - 19:51, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/collies.shelties/
Suzanne



Nombre de messages : 12148
Age : 74
Localisation : Beauraing.(Belg.)
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: L'elevage en CONSANGUINITE.    Jeu 30 Jan 2014 - 17:02

Par curiosité, je viens de taper sur google: danzzler of dunsinane, et c'est incroyable ce que ce colley a produit!  et idem pour abberthorne arrester! qui est un de ses
descendants.



Oui, la consanguinité existe vraiment chez les colleys! Et je vois ça seulement, par un rapide regard sur la généalogie d'un de mes colleys! sans pousser très loin;








 Si je regarde un peu plus le pédigrée de Cyrano, toujours dans ses ancêtres de 4° gén et au-delà, ça ne change pas beaucoup!












Dernière édition par Suzanne le Ven 14 Fév 2014 - 9:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/collies.shelties/
Suzanne



Nombre de messages : 12148
Age : 74
Localisation : Beauraing.(Belg.)
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: L'elevage en CONSANGUINITE.    Sam 1 Fév 2014 - 11:21






Revenir en haut Aller en bas
http://users.skynet.be/collies.shelties/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'elevage en CONSANGUINITE.    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'elevage en CONSANGUINITE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» consanguinité chez les poissons?
» DEBAT SUR LA CONSANGUINITE DANS L'ELEVAGE
» consanguinite
» Elevage canin et consanguinité
» Elevage artémia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colleys, shelties, pour le respect du chien. :: ELEVAGE. (offert à tout visiteur.) :: Tout ce qui concerne l'élevage canin.-
Sauter vers: